•  mon-logo-fait-par-ghis

      les mots à utiliser

    énerver – perdre – jouer – rêver
    manette – projet (s) – sous – bandit
    intimidé – déçu – penaud – fou-

    https://pelagie46.wordpress.com/2018/04/15/a-vos-plumes-chez-arlette-67/#comment-19509

     

    Tidur a perdu

       


    12 commentaires
  • Mon Texte pour le défi no 61

    défi chez Ghislaine 53  http://ghislaine53.eklablog.com/

     

    choisir 8 mots ou plus 
    contenant "" oire ""
    et faire son texte avec ces 8 mots.

     

    Avalanche court le guilledou


    6 commentaires
  • défi d'écriture N° 59 chez Ghislaine

    http://ghislaine53.eklablog.com/

    Défi écriture no 52 Chez Ghislaine

     

    Le méchoui

     


    10 commentaires
  • pour la rime imposée chez Violette 

    http://wrviolette.blogspot.fr/2018/

     

    Ange


    15 commentaires
  • pour l'atelier d'écriture de Ghislaine 53

    La belle et la Bête

    Les 8 mots

    Apparence, file, situation, secret,
    cesser, devoir, offrir, entrer.  

    La belle et la Bête


     Il avait une apparence de voyou, là, dans la file où tous les autres en costume cravate donnaient l’impression d’avoir été repassés en même temps que leurs vêtements.

    Le poil hirsute, les pattes boueuses et un œil sanguinolent, lui laissaient tout l’espace dont il avait besoin pour respirer par cette chaude journée. La  situation  semblait beaucoup l’amuser, devant et derrière ils étaient serrés comme des sardines, personne n’osait même l’effleurer et c’est tant mieux pensait-il.

    Les chuchotements devaient cesser à l’arrivée de la limousine d’où est descendue la belle Avalanche toute de blanc vêtue.

    Au premier coup d’œil à la file d’attente, elle vit Tidur, un sourire ironique éclairant son œil que la bagarre avait laissé intact. de sa patte boueuse il lui fit un bisou et le lui envoya en soufflant dessus. Son coeur fit un bond , elle ne s’attendait pas à le voir là et surtout à ressentir autant d’effet d’autant que son apparence était plutôt repoussante. Elle allait devoir mettre fin à cette idylle et cesser de penser à lui.

    Elle s’approcha quand même de lui et lui demanda de la suivre. Après l’avoir essuyée d’un coup de langue, Il lui offrit sa patte qu’elle n’osa refuser et tous deux, sous les huées de la foule en colère, entrèrent dans le bâtiment.

    Un mot remonta la file « secret » répétait-t-on, «agent secret » on disait que  son allure repoussante était son déguisement et chacun eut, en attendant son tour, une histoire d’agent secret à raconter.

     

    La belle et la Bête

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique